Business Support -Nutrition

  • Location:
  • Salary:
    negotiable / YEAR
  • Job type:
    FULL_TIME
  • Posted:
    1 month ago
  • Category:
    Health / Medical, Sales and Marketing
  • Deadline:
    03/02/2024

JOB DESCRIPTION

Le PAM recherche des candidats intègres et professionnelles partageant nos principes humanitaires.
La sélection du personnel se fait sur une base concurrentielle et nous nous engageons à promouvoir la diversité et l’équilibre entre les sexes.

Conformément aux politiques en vigueur au sein des Nations Unies, les candidatures féminines sont vivement encouragées

Titre du Poste : Business Support -Nutrition

Type de Contrat : Contrat de Service ( SC)

Lieu d’affection : Port-au-Prince

Niveau du Poste : SC4

Durée : 12 mois

Nombre de position: 1

Unité : Programme

 


 

A PROPOS DU PAM

Le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations Unies est l’agence onusienne de première ligne dans la lutte contre la faim. Depuis sa création en 1963, le personnel du PAM à travers le monde a travaillé sans relâche pour éradiquer la faim. Le PAM s’est donne pour mission de sauver des vies dans des situations d’urgence et changer des vies pour des millions de personnes grâce au développement durable. Le PAM travaille dans plus de 80 pays dans le monde, nourrissant les populations touchées par les conflits et les catastrophes et instaurant les bases d’un avenir meilleur.

 

CONTEXTE ET OBJECTIF DU POSTE :

L’Indice de Développement Humain (IDH) d’Haïti se trouve au rang 163 sur 191 pays en 2022. Les taux d’extrême pauvreté et de pauvreté sont élevés et leur cause est multidimensionnelle. Cette pauvreté se manifeste notamment par des taux d’analphabétisation élevés, une espérance de vie de 63.29 ans en 2017, une mortalité infantile élevée et d’importantes inégalités entre les sexes. Une grande majorité de la population n’a pas accès aux services de base tels que l’eau potable, l’électricité, assainissement et couverture maladie.

De plus, Haïti est vulnérable aux catastrophes naturelles. Il est considéré comme le cinquième pays le plus exposé aux catastrophes naturelles. Le pays a subi, en moins de dix ans, plus de quatre catastrophes majeures dont le pays peine encore à se relever : le tremblement de terre de 2010, la tempête tropicale Isaac et l’ouragan Sandy en 2012, l’ouragan Matthew en 2016, l’ouragan Irma et Maria en 2017 et le tremblement de terre de 2021. Le pays est donc exposé aux tremblements de terre, au passage des cyclones et aussi aux vagues de sécheresse liées au phénomène El Nino (2018).

Selon la dernière analyse IPC en Haïti, presque 5 millions de personnes (près de la moitié de la population) connaissent des niveaux élevés d’insécurité alimentaire aiguë, classés dans la phase 3 de l’IPC et plus, entre mars et juin 2023.

Au-delà de ces facteurs, l’insécurité alimentaire est tirée par la faible performance du secteur agricole combinée à la forte dépendance aux importations de produits alimentaires (plus de la moitié des produits alimentaires présents sur le marché) en particulier pour le riz (83%). Les prix des produits sont largement influencés par les défis logistiques, les coûts de production élevés, les structures de marché précaires et les taux d’inflation élevés de ces dernières années. Ces résultats inquiétants sont en grande partie liés [1] à la crise politique qui s’est installée dans le pays depuis juillet 2018 et qui l’a entraîné dans une crise économique et sociale, [2] à une crise agro-climatique avec d’importantes poches de sécheresse dans le pays provoquant une baisse significative de la production agricole. De plus, la pandémie de COVID-19 a contribué à l’augmentation de l’insécurité alimentaire. L’insécurité croissante et le blocage de certains points d’accès au pays, notamment depuis juin 2021 la route menant au Grand Sud, ont aggravé les indicateurs d’insécurité alimentaire.

À l’automne 2022, le pays a encore enduré 2 mois de fortes turbulences socio-économiques et de blocus de la plupart des marchandises importées, mais surtout du carburant, entraînant une paralysie de facto de l’ensemble du pays avec des conséquences continues et prolongées sur l’inflation, le carburant et la disponibilité alimentaire, la sante et la nutrition.

Ainsi, le PAM en Haïti a défini sa stratégie de lutte contre la faim dans le Plan Stratégique Pays (DSP 2019-2023), qui comprend des activités liées à l’assistance alimentaire d’urgence aux populations affectées par un choc, la mise en place de filets sociaux orientés vers la nutrition , le renforcement des capacités et des moyens de subsistance des petits producteurs et leur résilience au changement climatique, et le renforcement des capacités des acteurs nationaux et locaux pour la lutte contre la faim. Pour ce faire, le PAM a revu sa stratégie de réponse élaborée fin 2019 et compte désormais assister un plus grand nombre personnes à travers le pays avec une assistance en vivres et transferts monétaires destinées aux ménages vulnérables des zones en IPC3+, complétée par des activités de dépistage de la malnutrition et de communication pour le changement de comportement en nutrition, hygiène et genre. Par ailleurs, les projets résilience du PAM se sont amplifiés depuis l’année 2019 avec l’obtention de nouvelles sources de financements sur le long terme. Le PAM continue aussi de soutenir les filles et garçons d’âge scolaire dans le programme d’alimentation scolaire à travers de pays.

 

OBJECTIFS DU POSTE

 

Sous la supervision directe du National Nutrition Officer de la supervision générale du Programme Policy Officer Nutrition & SBCC, réaliser des tâches spécialisées dans le cadre de l’administration et de la gestion des données en support aux activités de nutrition, SBCC et VIH afin de contribuer à la mise en œuvre efficace des opérations.

RESPONSABILITES

  • Fournir un soutien administratif a la gestion des projets et des activités de nutrition,

SBCC et VIH conformément aux objectifs établis et aux politiques et procédures du PAM.

  • Assurer l’enregistrement précis et en temps voulu des données relevant des activités de terrain nutrition, SBCC et VIH en respectant les normes et les directives du PAM en coordination avec les points focaux dans les sous-bureaux et les partenaires coopérants.
  • Regrouper les données et aider à l’analyse et à l’établissement des rapports (besoins d’assistance, utilisation des ressources, état d’avancement des programmes, performance, etc.) afin d’appuyer la prise de décisions opérationnelles.
  • Travailler et échanger les informations pertinentes avec les homologues internes au PAM afin de soutenir une collaboration, une mise en œuvre et un suivi efficaces des activités de projet en cours.
  • Réaliser des supervisions de terrain des activités de nutrition, VIH et SBCC implémentées par les partenaires coopérants et assurer la conformité aux protocoles de référence, en s’alignant aux politiques nationales et du PAM.
  • Appuyer le bureau de pays dans toutes autres taches connexes selon le besoin.

 

LES LIVRABLES À LA FIN DU CONTRAT

  • Données nutrition/VIH/SBCC collectée selon les indicateurs de chaque projet à travers les systèmes et bases de données de référence.
  • Procédures WINGS, ITS, COMET, LESS, SCOPE et FRN nutrition a jour, soumis et/ou validés
  • Rapports des supervisions des activités de terrain menées par les partenaires coopérants, incluant les recommandations du PAM.

 

CADRE DE LEADERSHIP DU PAM : NORMES COMMUNES DE COMPORTEMENT :

Montrer l’exemple avec intégrité Respecte les valeurs, principes et normes du PAM : Démontre les valeurs, les principes et les normes du PAM Respecte les autres et valorise la diversité :

Valorise la diversité en utilisant un langage respectueux et inclusif

Reste concentré et calme dans les contextes stressants :

Reste concentré et calme dans les contextes stressants

Fait preuve d’humilité et a la volonté d’apprendre : Affiche son humilité et sa volonté d’apprendre et de partager des connaissances, en recherchant le retour d’information et en tenant compte des observations, en saisissant les possibilités de se perfectionner
Génère des résultats et tient ses

engagements

Fournit des résultats pour un

impact maximal : Assume la responsabilité de produire des résultats

Délègue de manière appropriée :

S’adapte facilement au changement

S’adapte facilement au changement :

S’adapte facilement au changement, en ajustant son travail si besoin

 

 

Promeut un travail d’équipe collaboratif et un esprit d’inclusion Promeut un

esprit inclusif et collaboratif : Favorise le travail d’équipe en partageant des idées et en abordant librement les problèmes

Communique des observations constructives au

moment opportun

:

Communique des observations

constructives au moment opportun

Construit et partage de nouvelles perspectives : Écoute attentivement les autres et partage ses opinions
Applique la pensée stratégique Communique et

réalise la vision du PAM:

Adhère à la vision du PAM et à la manière dont elle influe sur son rôle

Fait preuve de curiosité et explore de nouvelles façons de procéder : Fait preuve de curiosité et met en œuvre de nouvelles façons de procéder lorsque cela est pertinent Analyse et évalue les données :

Recueille des données et partage des connaissances en vue des activités de l’équipe

Prend en compte l’impact des décisions :

Pose des questions pour comprendre l’impact des décisions sur ses objectifs

Établit et entretient des partenariats durables Crée des partenariats :

Agit de manière professionnelle avec des partenaires externes

Collabore à la réalisation d’objectifs communs : Collabore avec des partenaires pour la réalisation

d’objectifs communs

   

 

QUALIFICATIONS ET EXPÉRIENCE REQUISES :

Formation : Être titulaire d’un diplôme universitaire de 1er cycle dans une discipline pertinente (gestion de projets, sciences économiques et juridiques, administration / ou épidémiologie, statistique et similaires)

Expérience :
  • Avoir au minimum 3 (trois ans) d’expériences dans le domaine de l’administration des projets ou de la gestion de données notamment de santé ou nutrition
  • Avoir expérience dans le domaine humanitaire
Connaissances

et compétences :

  • Maîtrise des principaux logiciels et programmes informatiques obligatoire (notamment paquet Office, Power Bi, Kobo).
  • Forte motivation pour exercer les responsabilités requises et acquérir des nouvelles compétences liées au poste.
    • Capacités de négociation et de résolution des problèmes.
    • Habitude de travail en équipe avec staff national et international (environnement multiculturel)
    • Disponibilité pour des déplacements dans les départements.

Langues : Maitrise de la langue française, la connaissance de l’Anglais est un atout

NB:Les coordonnées des personnes / institution citées en référence dans le CV devront contenir une adresse électronique, et numéro de téléphone valide.

 

Les candidats doivent être de Nationalité Haitienne

 

Date limite de soumission de candidatures : 2 fevrier 2024

5/1/2024

This job has expired.