Manager Complaint Feedback Mechanism Officer NOA (RAM), Bangui RCA job at WFP

$15,909 - $24,657 / YEAR Expired 4 weeks ago
This job has expired.

JOB DETAIL

Le Programme Alimentaire Mondial des Nations Unies (PAM), est une organisation humanitaire très prestigieuse, réputée et la plus grande au monde. Elle opère dans plus de 120 pays et territoires, elle apporte une aide vitale en cas d’urgence, ouvre la voie à la paix, à la stabilité et à la prospérité pour les personnes qui se remettent des conflits, des catastrophes, de l’impact du changement climatique, et soutient par des moyens de subsistance durables et résilients pour un monde sans faim.

Le PAM célèbre et embrasse la diversité. Le PAM s’engage à respecter le principe de l’égalité des chances en matière d’emploi pour tous ses employés et encourage les candidats qualifiés à postuler sans distinction de race, de couleur, d’origine nationale, d’origine ethnique ou sociale, d’informations génétiques, de sexe, d’identité et/ou d’expression de genre, d’orientation sexuelle, de religion, de croyance, de statut VIH/SIDA ou d’handicap.

Le PAM recherche des candidats de la plus haute intégrité et de professionnalisme qui partagent nos principes humanitaires.

La sélection du personnel se fait sur une base compétitive et nous nous engageons à promouvoir la diversité et la parité hommes-femmes. Les candidates et les candidats qualifiés des pays en développement sont particulièrement encouragés à postuler. Le PAM a une tolérance zéro à l’égard de la discrimination et ne pratique aucune discrimination fondée sur le statut VIH/SIDA.

🚩 Titre de l’emploi: Manager Complaint Feedback Mechanism Officer NOA (RAM)

📍Grade: NOA

Type de contrat : Fixed-Term

📧 Durée: 12 mois

📢 Nombre de poste: 01

Unité / Division : Programme (RAM)

📌 Lieu d ’Affectation: Bangui, Centrafrique

Date limite de dépôt des dossiers de candidature : 24 juin 2024

SAUVER DES VIES ET CHANGER DES VIES

Faites une différence, le monde le remarquera. Nous sommes motivés par notre mission : lutter contre la faim dans le monde et nourrir le rêve des populations pour un avenir meilleur.

COMMUNAUTÉ MONDIALE Construisez des ponts qui unissent les populations du monde entier. Faire partie d’une communauté mondiale, diversifiée et multiculturelle comme le PAM vous exposera en permanence à des idées et des perspectives innovantes. La façon dont nous accomplissons notre mission dans le respect profond des différences personnelles et culturelles, et dans la collaboration étroite entre chaque membre de notre équipe mondiale enrichira certainement votre expérience et vos connaissances à plusieurs niveaux.

I. CONTEXTE ET OBJECTIF

Le PAM célèbre et embrasse la diversité. Il s’engage à respecter le principe de l’égalité des chances en matière d’emploi pour tous ses employés et encourage les candidats qualifiés à postuler sans distinction de race, de couleur, d’origine nationale, d’origine ethnique ou sociale, d’information génétique, de sexe, d’identité et/ou d’expression sexuelle, d’orientation sexuelle, de religion ou de croyance, de séropositivité ou de handicap. Le Programme alimentaire mondial des Nations unies (PAM) est la plus grande agence humanitaire au monde qui lutte contre la faim dans le monde. La mission du PAM est d’aider le monde à atteindre l’objectif « Faim Zéro » au cours de notre vie. Chaque jour, le PAM travaille dans le monde entier pour s’assurer qu’aucun enfant ne se couche le ventre vide et que les plus pauvres et les plus vulnérables, en particulier les femmes et les enfants, puissent avoir accès aux aliments nutritifs dont ils ont besoin. Le PAM s’engage également à ne tolérer aucune forme d’exploitation sexuelle, d’abus, de fraude ou de corruption. Au Bureau régional de Dakar (BRD) et au bureau de la RCA, le PAM s’attache de plus en plus à mieux soutenir les gouvernements hôtes et à renforcer leurs capacités à atteindre les objectifs de développement durable, en particulier l’objectif 2 (Faim zéro). Tout en maintenant et en exécutant son mandat humanitaire et de développement, le PAM s’engage à promouvoir les droits et le bien-être des personnes affectées à travers la mise en place des mécanismes de retour d’information et de plainte (CFM). Le CFM du PAM est l’un des canaux par lesquels le PAM communique avec les parties prenantes, et c’est un mécanisme par lequel les individus ou les groupes peuvent poser des questions, partager leurs réactions ou signaler une plainte. Les parties prenantes du PAM comprennent : les populations affectées, le PAM, les partenaires de coopération, les observateurs tiers, les représentants du gouvernement et les prestataires de services (par exemple, les transporteurs sous contrat). Pour garantir l’efficacité, le CFM du PAM est établi conformément aux directives du PAM sur les CFM fonctionnels et est donc habilité à transmettre des allégations d’exploitation et d’abus sexuels, de harcèlement, de fraude, de corruption et de problèmes de qualité. Le mécanisme de retour d’information des communautés du PAM est conçu principalement pour rendre opérationnelle la responsabilité du PAM envers les populations affectées (AAP), et plus largement pour soutenir l’ensemble des opérations dans sa tentative d’être plus transparent et responsable envers toutes les parties prenantes, y compris les populations affectées, les partenaires, les entités gouvernementales et non gouvernementales, et les donateurs. Il s’agit également d’assurer une complémentarité efficace entre le mécanisme CFM du PAM, les CFM des partenaires et les mécanismes, initiatives et processus inter-agences du AAP.

II. DESCRIPTION DU POSTE

Le gestionnaire du CFM est responsable de la mise en œuvre et de la fonctionnalité quotidiennes du CFM conformément au guide standard/Normes du CFM, y compris la gestion de la fonctionnalité, le système global de gestion de l’information et la réalisation de tous les résultats attendus. Le gestionnaire du CFM doit démontrer sa capacité à résoudre des problèmes, à coordonner et à collaborer avec des parties prenantes internes et externes, à gérer des données, à gérer des employés et/ou des situations difficiles, à rester calme en cas de crise et à représenter le CFM lors de réunions.

Afin d’assurer la gestion des opérations quotidiennes et stratégique du CFM, le gestionnaire du CFM :

• Recevra la formation appropriée pour mener à bien son travail de manière professionnelle, y compris une formation pour enregistrer les cas dans le système de gestion du retour d’information du PAM (SugarCRM ou solution CO pour la gestion du retour d’information).

• Est censé effectuer son travail conformément aux trois principes fondamentaux de l’ONU que sont l’intégrité, le professionnalisme et le respect de la diversité.

• Signera et adhérera à un code de conduite et à un serment de confidentialité pour la protection des données sensibles.

• Assistera aux formations pertinentes et les appliquera.

III. RESPONSABILITÉS CLEES :

Sous la supervision du chef d’unité protection ou RAM ??, le titulaire du poste fournira une assistance technique de haute qualité et assurera la maintenance des systèmes et des données dans un certain nombre de domaines, afin de contribuer à la réalisation efficace des activités de CFM au sein du PAM. Il ou elle effectuera les tâches suivantes.

1. Veiller à ce que le CFM respecte les exigences minimales d’un CFM fonctionnel, telles que décrites dans le guide standard/normes d’efficacité du CFM et le Guide du PAM sur la protection des données personnelles et la confidentialité.

2. Soutenir l’autonomisation des communautés par la fourniture d’informations accessibles et opportunes et la participation aux processus de prise de décision.

3. S’assurer que le CFM apporte une valeur ajoutée en démontrant qu’il contribue à l’amélioration du programme et à la participation des populations affectées à la prise de décision, Si nécessaire, plaider pour plus de ressources (humaines, opérationnelles) afin de garantir que le CFM reste fonctionnel et efficace.

4. Fournir un soutien technique et aider au développement et à la mise en œuvre de diverses activités et processus dans le domaine de travail spécifique en soutenant l’alignement avec les politiques et les directives du programme plus large.

5. Développer la mise en œuvre d’un système, d’une stratégie et de procédures opérationnelles standardisées de gestion de l’information du CFM, y compris la gestion de tous les canaux de retour d’information, la gestion centralisée des données (y compris les mises à jour programmatiques), l’attribution et l’orientation opportunes et précises des cas (y compris les cas sensibles et les allégations d’exploitation et d’abus sexuels et de fraude), la réception de l’information sur les activités du CFM, la réception des orientations des CFM partenaires et la fermeture de la boucle. Ce processus peut nécessiter la numérisation des commentaires non numériques (par exemple, les commentaires manuscrits) et la saisie des commentaires informels.

6. Fournir un soutien à la gestion de projet pour des programmes spécifiques et/ou définis afin de s’assurer que les diverses activités du CFM sont réalisées dans le cadre des objectifs établis et dans le respect des politiques et procédures du PAM.

7. Préparer une série de rapports et d’analyses de données et mettre en évidence les tendances/problèmes, en veillant à ce que les produits livrés soient conformes aux normes de l’entreprise et au contrôle de la qualité afin de faire progresser les engagements AAP.

8. Fournir les outils, la formation et les ressources nécessaires pour permettre une performance de haute qualité des staffs, conformément aux procédures opérationnelles standard et au Guide du PAM sur la protection des données personnelles et la confidentialité (PDPP), en effectuant une gestion des performances si nécessaire.

9. Agir en tant que point de contact pour la résolution d’une série de questions et de problèmes opérationnels dans un domaine de responsabilité technique spécifique.

10. Produire et diffuser en temps utile des informations et des données précises sur les tendances, les besoins et les priorités des populations touchées, et diriger la discussion du CO sur les tendances et les questions provenant des CFM afin de démontrer l’impact du CFM.

11. Organiser des réunions régulières de l’équipe du CFM et présenter régulièrement les conclusions du CFM au responsable de l’unité protection, ainsi qu’aux réunions pertinentes. Traiter les préoccupations émergentes et en informer le chef d’unité.

12. Soutenir les efforts de visibilité pour sensibiliser les populations touchées, les employés du PAM et les acteurs humanitaires au CFM – cela peut impliquer des visites sur le terrain et/ou la représentation à des réunions, entre autres activités.

13. Maintenir un niveau professionnel à tout moment, en particulier lors d’interactions difficiles ou stressantes avec les utilisateurs du CFM et les collègues.

14. Assumer le rôle de représentant du CFM lors des réunions de la Communauté de Pratique (CoP) APP et dans les discussions interagences. Cela implique de participer activement aux réunions, de présenter les perspectives et les avancées du CFM, et d’engager des dialogues constructifs avec les autres agences pour renforcer les stratégies et les pratiques autour du CFM. 15. Travailler en étroite collaboration avec l’équipe de Suivi et Évaluation (M&E) pour analyser et trianguler les données impliquant le CFM provenant de diverses enquêtes, telles que les Post Distribution Monitoring (PDM) et le suivi des processus. Soutenir l’équipe partenariat dans la rédaction des rapports destinés aux donateurs, en fournissant des analyses précises et des preuves issues des données CFM.

16. Effectuer d’autres tâches selon les besoins.

IV. LES PRODUITS LIVRABLES À LA FIN DU CONTRAT

Taux de résolution des cas, taux de fermeture de la boucle de rétroaction et évaluation des performances conformément au POS.

100 % des cas sensibles et des allégations d’EAS et de fraude renvoyée avec précision et en temps voulu, conformément au SOP.

100% des formations achevées.

100 % du système CFM centralisé et digitalisé Solide connaissance des activités, procédures et processus du PAM et des partenaires concernés.

Une capacité démontrée d’apprendre rapidement, de suivre les procédures et d’agir professionnellement en tout temps.

Engagement efficace des parties prenantes démontré par la fonctionnalité et l’efficacité du CFM.

V. QUALIFICATIONS ET EXPÉRIENCE REQUISES :

V.1 Éducation : Diplôme de l’enseignement secondaire. Un certificat d’études post-secondaires dans le domaine fonctionnel concerné est souhaitable.

V.2 Expérience : Avoir 3 ans d’expérience spécifique dans le domaine de mécanisme de retour d’information des communautés. Minimum de 5 ans d’expérience dans des fonctions de services aux bénéficiaires, y compris une expérience préalable dans une organisation humanitaire. Une expérience professionnelle dans un centre d’appels d’organisation humanitaire serait un atout.

V.3 Connaissance & Competences :

  • Autonome et capable de travailler avec un minimum de supervision.
  • Bonne capacité d’analyse et expérience de la rédaction de rapports.
  • Solides compétences en matière de négociation et capacité à accepter des responsabilités.
  • Excellentes compétences en matière de communication, attitude claire et amicale, capacité à suivre des instructions. Attention démontrée aux détails, solides compétences informatiques (y compris le travail sur plusieurs plates-formes simultanément),
  • Excellente gestion du temps et compétences linguistiques. Compétences avérées en gestion d’équipe et en gestion des performances, ainsi qu’en gestion de l’information.
  • Capacité à animer des sessions de formation avec des adultes.
  • Excellente gestion du temps, gestion d’équipe, gestion des performances, ainsi qu’en gestion de l’information.
  • Compétences en matière de supervision requises.

V.4 Langue

La maîtrise du français (niveau C) et une connaissance de base de l’anglais peuvent être requises. Maîtrise de la langue locale la plus courante en RCA (Sango).

Au PAM, les personnes sont au cœur de tout ce que nous faisons et la vision du futur personnel du PAM est celle d’équipes diversifiées, engagées, compétentes et hautement performantes, sélectionnées sur le mérite, opérant dans un environnement de travail sain et inclusif, vivant les valeurs du PAM (intégrité, collaboration, engagement, humanité et inclusion) et travailler avec des partenaires pour sauver et changer la vie des personnes servies par le PAM.

Pour en savoir plus sur le PAM, visitez notre site Web : UN World Food Programme (WFP) et suivez-nous sur les réseaux sociaux pour rester informé de nos dernières actualités :

YouTube, LinkedIn, Instagram, Facebook, Twitter.

Toutes les décisions d’emploi sont prises en fonction des besoins organisationnels, des exigences du poste, du mérite et des qualifications individuelles. Le PAM s’engage à fournir un environnement de travail inclusif, exempt d’exploitation et d’abus sexuels, de toute forme de discrimination, de tout type de harcèlement, de harcèlement sexuel et d’abus d’autorité. Par conséquent, tous les candidats sélectionnés seront soumis à une vérification rigoureuse de leurs références et de leurs antécédents.

Bangui, Central African Republic
This job has expired.