Gender in Emergency specialist

  • Location:
  • Salary:
    negotiable
  • Job type:
    Full-Time
  • Posted:
    2 weeks ago
  • Category:
    Human Rights
  • Deadline:
    December 22, 2022

JOB DESCRIPTION

Location: Kaya, Burkina Faso

Company: Plan International

Contexte et justification

Dans le cadre de la réponse à la crise sécuritaire que vit le Burkina Faso depuis 2015, Plan International Burkina Faso a obtenu de l’Agence Française de développement avec l’appui de ses bureaux de la France et du Canada, un financement pour la mise en œuvre du « projet d’accès à la scolarisation pour les enfants dans les zones a fort défi sécuritaire « BASE ».

Ce projet est mis en œuvre en collaboration avec le Gouvernement du Burkina Faso, notamment le Ministère de l’Éducation Nationale de l’Alphabétisation et de la Promotion des Langues Nationales (MENAPLN). D’une durée de 30 mois, il vise à soutenir l’accès à une éducation de qualité pour les enfants (32 050 filles et garçons), particulièrement les filles (50%) âgées de 6 à 15 ans, affectées par la crise dans la région du Centre Nord.

 

Objectif

Le projet BASE, financé par l’Agence Française de Développement AFD d’une durée de 30 mois, cherche à contribuer à l’amélioration de l’accès équitable à une éducation de qualité et la provision continue de l’offre éducative pour les enfants déplacés et les populations hôtes affectées par la crise sécuritaire, dans la région du Centre Nord et les provinces limitrophes.

Le projet est aligné sur la Stratégie de l’Éducation en situation d’urgence du Burkina Faso. Il apportera un appui au Ministère de l’Éducation Nationale et de la Promotion des Langues Nationales MENAPLN pour assurer la continuité de l’éducation dans des zones où le système éducatif est affecté par la crise sécuritaire. Le public concerné est composé des enfants en âge de fréquenter le cycle d’éducation de base (primaire et post-primaire). Le Projet couvrira en priorité les besoins éducatifs des enfants précocement déscolarisés ou non scolarisés des populations déplacées et des populations hôtes, en apportant des réponses pertinentes et adaptées au contexte d’urgence. Celles-ci devront viser les publics les plus vulnérables et contribuer aux objectifs de réduction des inégalités multidimensionnelles et structurelles retenus par le PSEF, en développant des mesures de prévention et de protection des groupes vulnérables, plus spécifiquement les filles. Le projet contribuera aux objectifs d’amélioration de l’équité définis par le PSEF. Il participera ainsi à la réduction des inégalités liées au revenu, à la résidence, à la localisation géographique, mais aussi à celles liées au genre au post primaire. Pour ce faire, il mettra en place des mesures de prévention et de protection destinées aux filles. Dans un contexte de montée des violences intra et inter- communautaires, le projet s’attachera aussi à ne pas renforcer les inégalités réelles ou perçues liées aux origines et/ou à la religion.

Le/la spécialiste en genre en situation d’urgence contribuera à la réalisation des objectifs stratégiques de Plan international Burkina Faso en assurant le suivi de l’implémentation du projet à travers la mise en place d’outils et de mécanismes appropriés et transformateurs en genre dans le secteur de l’éducation.

Le/la spécialiste en genre en situation d’urgence assurera l’intégration de l’approche transformatrice de genre dans la planification des activités, la mise en œuvre et le suivi des plans de travail dérivés du cadre de performance et en assurant la mise en œuvre efficace, opportune et coordonnée du projet BASE visant à contribuer à la continuité de l’éducation de 31 600 élèves de 6-15 ans, dont 50% de filles à travers les résultats suivants :

 

(i) L’accès à de meilleures structures éducatives traditionnelles, avec une pédagogie plus adaptée aux enfants, plus inclusive, plus sensible au genre et de meilleure qualité, est accru pour les filles et les garçons touchés par le conflit, les enfants vulnérables et les enfants indigènes de la communauté d’accueil

(ii) Filles et Garçons, enfants non scolarisés, sont réintégrés dans le cycle d’apprentissage grâce à des offres éducatives alternatives, qui servent de plate-forme pour une transition accélérée vers les structures éducatives traditionnelles, assurant ainsi la continuité de l’offre éducative

(iii) Des environnements d’apprentissage et communautaires sûrs et protecteurs sont établis et renforcés prenant en compte les besoins spécifiques des filles et des adolescentes

Le/la spécialiste en genre en situation d’urgence apportera un soutien technique à l’équipe terrain en vue d’un déroulement effectif des activités planifiées afin d’atteindre les objectifs fixés par le projet et de faire progresser les connaissances en matière d’approche transformatrice en genre liée à l’éducation.

 

Dimensions du poste

  • Maintenir un cadre d’appui de qualité, de conseil et de production de résultats pertinents au projet.
  • Appuyer le gestionnaire de projet dans la planification mensuelle, trimestrielle et annuelle des activités.
  • Suivre/évaluer l’exécution des différentes planifications en conformité avec les résultats attendus.
  • Développer et diriger la mise en œuvre de programmes de formation et de coaching visant à développer les capacités des membres de l’équipe, des partenaires et des principales parties prenantes en vue d’une programmation transformatrice en matière de genre
  • Gérer le budget associé, planifiera les achats, soutenir la production de rapports d’activité du projet tant financiers que narratifs, en respectant le délai indiqué, et veillera à l’optimisation des ressources
  • Travailler en collaboration avec l’équipe MEAL pour améliorera la mise en œuvre du projet en matière de transformation du genre. Recueillir les bonnes pratiques et les autres leçons apprises.
  • Planifier et soutenir les activités de plaidoyer et d’influence en travaillant en étroite collaboration avec l’équipe de projet et le responsable du plaidoyer et de l’influence
  • Travailler en étroite collaboration avec le sous-cluster Protection de l’enfance et VBG afin de contribuer à l’évaluation des risques en matière de protection et de développer des mesures de sauvegarde et des mécanismes d’orientation efficaces pour le projet.

 

Rôles et responsabilités:

Sous la responsabilité du gestionnaire de projet et tout en maintenant une communication régulière avec les membres d’équipe du projet BASE et les spécialiste éducation et genre de l’équipe centrale basés à Ouagadougou, le titulaire du poste devra :

  • Promouvoir l’intégration de l’approche transformatrice en genre dans les activités et les stratégies du projet;
  • Renforcer les capacités opérationnelles des différents partenaires en matière d’égalité de genre et du renforcement des capacités d’agir des femmes et des filles
  • Documenter, produire les preuves et favoriser l’échange d’informations et de bonnes pratiques sur l’approche transformatrice liée à l’éducation des filles et des adolescentes;
  • Contribuer à l’élaboration d’un plaidoyer et de partenariats pluriels et féconds en faveur de l’égalité de genre et de la promotion de l’éducation des filles et des adolescentes;
  • Appuyer l’inclusion du genre dans la conception des indicateurs de suivi des activités et des résultats;
  • Coordonner les actions en faveur de l’élimination des barrières sociales et culturelles nuisibles à la promotion de l’éducation des filles et des adolescentes;
  • Soutenir la recherche sur l’éducation et la formation des filles et des adolescentes ;
  • Participer activement aux forums locaux sur l’état de l’éducation et de la formation des filles et des adolescentes dans la zone d’intervention;
  • Participer à l’élaboration des plans de travail annuels;
  • Appuyer l’organisation des missions conjointes de suivi avec les partenaires et/ou les membres de Plan.
  • Apporter une attention particulière à l’inclusion des filles et des adolescentes et plus particulièrement, aux filles handicapées et aux filles appartenant à des minorités culturelles et linguistiques qui sont les plus vulnérables.

 

Résultats finaux clés et responsabilités typiques :

Les résultats clés auront un impact sur l’efficacité du programme et l’atteinte des résultats dans le cadre du renforcement de bonnes pratiques au niveau du genre, de leur capitalisation et de la pérennisation des investissements.

 

Gérer les problèmes :

  • Le/la spécialiste en genre en situations d’urgence devra anticiper et surmonter les difficultés ou les défis potentiels dans la mise en œuvre des activités du projet en lien avec son domaine.
  • Cette position demande d’être en permanence dans une réflexion critique et créative relativement aux mécanismes appropriés de mise en œuvre des projets transformateurs dans les domaines de l’éducation particulièrement en situation d’urgence. Il/elle doit être en mesure d’apporter des solutions alternatives aux collègues responsables de l’implémentation du projet et faisant face à des difficultés.
  • Le/la candidate doit être capable de prendre des responsabilités afin d’apporter des réponses appropriées aux différentes problématiques du projet.
  • Il/Elle rend compte au gestionnaire de projet de tout problème qui pourrait constituer un blocage pour la mise en œuvre du suivi des activités.

 

Communication et relations de travail :

Une communication permanente avec les partenaires (ARCOP et FDC) de mise en œuvre du projet ainsi que les organisations de partenaires est requise pour ce poste.

  • Équipe centrale et équipe terrain de Plan international Burkina Faso
  • Conseiller(e) genre, conseiller(e) éducation de Plan International Burkina Faso et de l’équipe centrale du projet
  • Membres du personnel de Plan International France et Plan International Canada incluant le gestionnaire de programme et les conseillers techniques
  • Représentants du Ministère de l’Éducation Nationale et de la Promotion des Langues Nationales MENAPLN et d’autres institutions concernées

 

 

Connaissances, compétences et comportements requis pour réaliser les objectifs du poste :

Connaissances

  • Avoir un diplôme universitaire (BAC + 4) en genre, études féminines, sciences sociales ou dans une discipline connexe (anthropologie, sociologie, politique publique, développement communautaire)
  • Minimum de 3-5 ans d’expérience au sein de projets d’urgence centrés sur l’égalité de genre, la transformation genre et le renforcement du pouvoir des femmes et des filles, en utilisant des approches de développement participatives, le suivi et l’évaluation du genre et en travaillant en étroite collaboration avec divers partenaires et les communautés locales.
  • Expérience de travail dans les programmes et projets de lutte contre les Violences Sexuelles Basées sur le Genre en contexte humanitaire;
  • Expérience de travail avec les outils pertinents d’analyse genre et des politiques genre au niveau du Burkina Faso;
  • Expérience de travail avec des programmes d’éducation ou de protection de l’enfance dans un contexte humanitaire sera considérée comme un atout majeur.
  • Bonne compréhension des approches de sauvegarde des enfants et des jeunes et de la protection de l’enfance.
  • Expérience de travail dans un environnement comportant des risques liés à la sécurité
  • Expérience de travail au niveau des ONG de développement et bonne connaissance du terrain est un atout.
  • Capacité rédactionnelle, de synthèse et de communication
  • Connaissance des outils informatiques (Word, Excel, PowerPoint, Outlook, etc.)
  • Excellente connaissance de la gestion axée sur les résultats
  • Expérience démontrée dans la gestion des plans de travail
  • Une parfaite maitrise du français
  • Une connaissance de l’anglais et d’une langue locale de la zone d’intervention seraient un atout.

Compétences

  • Aptitude à travailler en équipe et esprit d’initiative développé
  • Bonne aptitude interpersonnelle
  • Aptitude à travailler dans un environnement multiculturel, multiethnique, multiracial et multiconfessionnel
  • Aptitude à établir de bonnes relations avec les différents intervenants, à se concentrer sur l’impact et le résultat et à répondre positivement au feedback
  • Capacité de tirer parti des connaissances et de l’expérience antérieures des partenaires pour les intégrer au projet
  • Aptitude à respecter des délais de façon constante et à gérer des situations complexes
  • Qualités de travail en équipe et montrer de l’aptitude au travail sous pression
  • Capacité de réagir dans des délais courts et de gérer plusieurs activités à la fois

 

 

Environnement et exigences physiques

Le/la spécialiste en genre en situations d’urgence évoluera dans un environnement de travail administratif, technique et de relation avec les partenaires de différents niveaux entre autres : les techniciens des différents domaines, les communautés rurales, les enfants, etc. Pour ce faire il/elle doit être humble et accepter de vivre et de travailler dans les conditions du milieu dans lequel il/elle évolue. Le poste nécessite beaucoup de déplacement sur le terrain (environ 40%)

 

Fréquence de contact avec les enfants :

Très élevé: Le titulaire du poste à un niveau très élevé de contact avec les enfants et les adolescents qu’il/elle est amené à visiter lors de ces déplacements sur le terrain.